HINATA, notre petite Perle Noire

hinata 1.jpg

« Je m’appelle HINATA, dans les Mangas, ça veut dire « dirigée vers le soleil ».

Mais moi, mon soleil est caché par de gros nuages sombres.

Je suis née sur l’île de La Réunion, il y a 4 mois et demi.

Ma maman et mes frères et sœurs ont disparu.

Je ne sais pas s’ils sont morts écrasés, tués ou s’ils ont été volés. Ce que je sais, c’est que, soudain, je me suis retrouvée seule au monde.

Je n’avais ni à manger, ni à boire, j’errais sans trop savoir où aller.

Les jours passant, j’étais de plus en plus affamée et de plus en plus triste. J’avais peur et j’avais si faim que mon ventre me faisait mal, j’étais assoiffée…

Il fait si chaud en ce moment sur mon île.

Je croisais des gens, mais, soit ils ne me voyaient même pas, soit ils me chassaient.

J’avais de plus en plus de mal à tenir debout, mon corps vacillait à chaque pas et, parfois, je m’écroulais, j’étais à bout.

Un jour, alors que je n’espérais plus, j’ai croisé une gentille dame, Laura, qui m’a amenée chez elle.

hinata 2.jpg

J’étais dans un état pitoyable. Le peu que j’avalais, je le vomissais et j’avais la diarrhée.

Laura, ne sachant plus quoi faire pour moi, a pris des photos qu’elle a publiées sur les réseaux sociaux.

C’est là que Dominique m’a vue et l’association L’Homme et son Chien, m’ont pris sous leur aile et j’ai été immédiatement hospitalisée.

J’ai été hospitalisée 15 jours, un temps incroyablement long pour un petit chiot comme moi.

Mon corps était décharné, mon anémie et mon état de malnutrition sévère, mes globules blancs élevés, mais surtout mes globules rouges et mon taux d’hématocrite étaient au plus bas.

On m’a soignée pour une gastro-entérite, j’étais sous perfusion en permanence et sous antibiotiques. Comme si je n’avais pas assez eu de problèmes, j’étais aussi en hypothermie ce qui m’a valu 13 jours en couveuse.

HINATA_03.jpg

Le matin j’avais 33° de température et ce, malgré plusieurs bouillottes qui avaient été ajoutées dans la couveuse.

Les jours passaient et mon état était toujours en dent de scie, plus proche de la mort que de la vie…

Les vétérinaires ont, à un moment donné, suggéré de me laisser partir.

Pour l’équipe de L’Homme et son Chien ? C’était inenvisageable !

Elle a protesté et s’est battue pour qu’ils établissent un diagnostic.

Il y avait bien une raison pour laquelle je n’arrivais pas à remonter la pente, laquelle ? Il fallait la trouver !

Photo_HINATA_04.jpg

Pourtant, je suis dans la plus grande clinique de l’île de La Réunion, celle où il y a plusieurs spécialistes !

Les vétérinaires ont alors fait le snaptest maladies tropicales et j’étais positive à l’ehrlichiose.

C’est extrêmement rare chez un chiot, mais voilà, malgré mon très jeune âge, j’ai eu la malchance d’être piquée par une vilaine tique qui m’a donné cette maladie.

Ils ont également vérifié que je n’avais pas un shunt porto- systémique congénital, le test s’est avéré négatif, heureusement.

Photo_HINATA_05.jpg

Les spécialistes m’ont donc changé aussitôt l’antibiotique et m'ont posé une transfusion sanguine.

Depuis maintenant 2 jours, les choses s’arrangent petit à petit.

Cela faisait 12 jours que je ne mangeais plus, il fallait me nourrir avec une pipette et de la pâtée liquide bien riche. Je me suis depuis mise à manger progressivement.

Ma diarrhée s’est ralentie puis a complètement disparu. Mon hypothermie s’améliore également et mes résultats sanguins aussi.

Depuis peu, je peux me lever enfin toute seule et faire quelques pas, même si mon anémie me fatigue énormément. Je ne suis plus en couveuse mais dans une cage comme tous les autres malades de la clinique.

Photo_HINATA_06.jpg

Cependant, mon pronostic vital reste engagé mais l’espoir renaît dans toutes les têtes et dans tous les cœurs !

Mon moral a été fortement impacté, je me laissais parfois mourir. Alors, pour me remonter le moral, un groupe a été constitué pour que des personnes viennent me rendre visite 2 fois par jour. Beaucoup de personnes se sont proposées pour de la câlinothérapie.

Au début, je grognais un peu quand on me touchait parce que je pensais que j’allais encore avoir des piqûres ou des perfusions. Mais, à leurs douces voix et à leurs gestes mesurés et tendres, j’ai vite compris qu’ils me voulaient du bien.

Photo_HINATA_07.jpg

Aujourd’hui, l’horizon s’éclaircit mais les nuages peuvent revenir !

Mon anémie et ma malnutrition sont si sévères qu’une détérioration de mon état de santé n’est pas à exclure, la tendance semble inversée mais demande à être confirmée.

Je fais de mon mieux pour que toute l’équipe de L’Homme et son Chien soit fière de moi et je veux les rendre heureux pour les remercier de s’être acharnés à vouloir me sauver. Dominique dit de moi que je suis une vraie battante avec un petit caractère qui commence à pointer le bout de son nez.

En ce moment, je suis en famille d’accueil qui s’occupe très bien de moi et qui n’hésite pas à aller en urgence en clinique lorsque je ne me sens pas bien.

Aujourd'hui 25 mai, je suis toujours chez Alireza qui prend bien soin de moi. je vais bien. J'essaie de jouer avec mon copain Kalou mais il ne veut pas toujours....

je suis à l'adoption et j'attends Ma Famille....