LA THAÏLANDE ADOPTE UNE LOI TRES COMPLETE QUI PROTEGE LES ANIMAUX

Après 20 ans de lobbying intensif, la TSPCA (Thai Society for the Prevention of Cruelty to Animals) crie enfin victoire.

 

La Thaïlande vient d’adopter une loi très complète, qui protège les animaux à plusieurs niveaux (notamment en punissant la cruauté à leur encontre et la zoophile).

 

La TSPCA dit avoir collaboré avec plus de 90 organisations différentes au cours des dernières années pour obtenir ce résultat.

La loi en question s’appelle le Prevention of Animal Cruelty and Provision of Animal Welfare Act. Elle a été adoptée le 13 novembre par la NLA (l’équivalent thaïlandais de notre Assemblée nationale), avec un score proche de l’unanimité (188 voix pour, 1 voix contre, 4 abstentions).

 

Le texte rend punissable divers mauvais traitements infligés aux animaux, comme : les relations sexuelles avec les animaux ; donner des mammifères à manger à des prédateurs sans raison valable ; le fait de consommer un animal encore vivant ; torturer ou brûler un animal jusqu’à la mort ; utiliser un animal dans le cadre d’activités illégales ; détenir des animaux dans des enclos trop étriqués ; mutiler des animaux ou les rendre handicapés ; empoisonner un animal ou utiliser des produits chimiques pour le blesser ou le tuer ; ne pas porter assistance à un animal malade ; transporter des animaux dans des véhicules non adaptés lorsque ceci provoque des blessures ou la mort.

 

C'est la première loi du genre en Thaïlande

 

Cette loi est une avancée considérable en Thaïlande, puisque le pays n’avait jusque là jamais légiféré à propos de la protection des animaux et du respect de leur bien-être (seul existait un passage dans son Code Criminel qui prévoyait une peine maximale d’un mois de prison ferme pour « acte de cruauté envers un animal »). Il s’agit d’un changement majeur dans cette société asiatique en pleine transformation (notamment au niveau politique).

 

Le succès de ce nouveau texte est de bon augure, il montre une évolution de l’opinion en faveur de la cause animale et permettra de mieux protéger, entre autres, les nombreuses espèces menacées qui vivent sur le territoire national thaïlandais. En outre, il rendra les propriétaires d’animaux de compagnie d’avantage conscients de leurs responsabilités, estime la TSPCA.

 

Publié le 16 novembre 2014. Planète Animaux

 

 

Le contenu de ce site n'est pas libre de droit.

Merci de nous contacter pour toute utilisation du contenu.

 

Adresse :

L'Homme et son Chien

BP 50044

28131 PIERRES Cedex

FRANCE

 

© 2014 - L'Homme et son Chien 

               Association de Protection Animale

               Loi 1901, d'intérêt général. 

 

Dominique MARCHIONI, Présidente-Fondatrice