Je suis une ombre, grise comme l'asphalte de la rue où j'ai échouée après avoir été écrasée ou fracassée, je ne sais plus... ce que je sais, c'est la douleur, la douleur intense, toujours, longtemps, infinie... mon épaule fracturée et ma patte blessée et infectée... je me terrais sous une voiture dans une rue, devant des immeubles... je me traînais de temps en temps en dehors de mon refuge, sur 3 pattes, pour chercher quelque nourriture... des centaines de gens sont passées à mes côtés, sans prêter attention, c'est banal à La Réunion un chien qui souffre ou qui agonise...

Il s'en est passé du temps, tellement de temps, tellement j'avais mal, trop mal... j'aurais voulu que tout s'arrête, ma douleur, intense, ma faim, ma soif, ma vie... il fait si chaud ici, c'est étouffant, sans eau...

Un jour, une petite dame qui rendait visite à sa fille m'a vue, elle avait une voix douce, toute douce, ça changeait de celles qui d'habitude me criait dessus, pour que je disparaisse... comme on chasse un cafard... alors, alors je me suis trainée sur mes 3 pattes et j'ai quitté mon refuge sous la voiture. La gentille dame m'a donnée à manger, elle a pris des photos, et m'a dit : je vais demander de l'aide, je vais revenir. J'avais peur, je suis retournée sous la voiture, j'avais trop peur...

C'était Noël, le jour de Noël, elle est revenue, l'association L'Homme et son Chien voulait me prendre sous son aile mais j'ai eu trop peur encore une fois, je suis restée terrée sous la voiture. Quelques heures plus tard, la dame est revenue avec une amie et elles m'ont attirée avec de la nourriture, ça sentait trop bon, je n'avais jamais mangé quelque chose d'aussi bon, je suis sortie timidement et son amie m'a attrapée avec une couverture, j'avais trop peur mais je savais qu'il se passait quelque chose d'important pour moi...

Elles m'ont amenée dans la cuisine de la dame à la voix douce, j'étais pétrifiée... je me demandais ce qu'on allait me faire, j'avais déjà tellement mal... j'ai eu de bonnes choses à manger et de l'eau fraîche, aaaah, de l'eau...

Le lendemain, la dame m'a amenée chez le vétérinaire où on m'a fait des examens : bilan sanguin et radios. La fracture était moche, ancienne, et l'abcès au niveau de mon coude n'augurait rien de bon... autre souci, j'étais tatouée, alors le vétérinaire a appelé ma soi-disant famille, ils ont répondu qu'ils avaient autre chose à faire !

J'ai 10 ans, plus aucune dent (d'où ma langue qui pendouille), je suis gravement blessée : JE N'INTÉRESSE PERSONNE, MEME PAS CE QUI DEVAIT ETRE MA FAMILLE !!!

Le vétérinaire m'a mise sous antibiotiques et m'a décelé un souffle au coeur. Il fallait que je reprenne des forces car l'amputation était inévitable...

Mon Association avait très peur que je ne supporte pas l'anesthésie générale... mais, la nuit suivante, mon abcès à la patte a littéralement explosé et, quand la dame est entrée dans la cuisine le lendemain matin, c'était une vision d'horreur, on voyait mes os et des flaques de sang, comme celle de la photo, tapissaient le sol de toute la cuisine : l'horreur !!!

Alors, la dame m'a prise dans ses bras, paniquée, en pleurs, et on a foncé chez le vétérinaire. Ils étaient débordés, on m'a fait un pansement et on m'a mise sous perfusion, j'avais perdu beaucoup de sang et de force. Le lendemain, le 30 décembre, on m'a amputée, j'ai survécu, je suis sortie hier, le 31, très très fatiguée, mais vivante. La cicatrice est immense, ma patte était gangrenée jusqu'à l'épaule, il a fallu ouvrir très haut pour tout enlever et tout nettoyer.

Nous sommes le 1er janvier 2022, une nouvelle année commence et une nouvelle vie pour moi, rescapée de l'enfer, morte-vivante, petite ombre de la vie, de la survie, qui se confondait avec l'asphalte... j'ai connu l'enfer et le comble, c'est que je m'appelais Bonheur...

Ce "Bonheur" là, je n'en peux plus, je n'en veux plus !!!

Je m'appelle Noëlle et j'espère avoir des petites marraines et une petite famille pour, enfin, connaître un peu de vrai bonheur pour ce qu'il me reste à vivre !

Si mon calvaire vous a touché, appelez Dominique au 06 77 31 50 90, ou MP L'Homme et son Chien

Pour aider mon Association, vous pouvez faire un don, déductible de vos impôts à hauteur de 66 %

FB_IMG_1641145227850.jpg
FB_IMG_1641145237075_edited.jpg
FB_IMG_1641145230615.jpg
FB_IMG_1641145259137.jpg
FB_IMG_1641145234444_edited.jpg
FB_IMG_1641145259137_edited.jpg
FB_IMG_1641145251493.jpg